La 2ème étape était la plus dure de cette course par étape avec 4 cols et plus de 4000m de dénivelé. Le peloton a déjà explosé dans le 2ème col. Les sensations étaient plutôt bonnes et j’ai lâché dans le 3ème col. Je me suis retrouvé dans un groupe d’une dizaine de coureurs jusqu’au pied de la dernière montée. Je termine 17ème de l’étape. Et je reviens à la 14ème place au classement général. J’ai eu de la chance avec la météo. J’ai eu une averse au sommet du 3ème col. Les derniers coureurs de la course ont eu la grêle! Ils ont dû s’arrêter et faire la descente dans les voitures. Chose que je n’avais encore jamais vue dans ma carrière.

La 3ème étape était vallonnée. Le rythme était élevé dans les dernières ascensions et nous étions plus qu’une trentaine de coureurs pour l’arrivée qui était jugée après une montée de 2km. Je termine 12ème de l’étape, une jolie place sur cette arrivée difficile.

La dernière étape était courte et assez plate. Nous sommes passés entre les gouttes et l’arrivée s’est jouée au sprint. Je termine dans le peloton et je reste 14ème au classement général. C’était une bonne course de reprise après une pause à la suite du Giro.

Le week end prochain, je vais participer à la Classica San Sébastian et ensuite à l’Artic Race en Norvège.

Adriatica Ionica étape 2-4